Biopsie du Ganglion Sentinelle

Share on

Biopsie du Ganglion Sentinelle

L’une des plus importantes préoccupations dans le cancer du sein est la propagation du cancer à d’autres organes (une métastase). La scintigraphie du ganglion sentinelle est un outil diagnostique développé dans le but d’identifier les ganglions lymphatiques atteints chez ces patients. Cette méthode d’imagerie offre un meilleur diagnostic et une plus grande capacité de surveillance

D’une manière générale on pense que le ganglion sentinelle est le premier ganglion lymphatique atteint lorsque les cellules cancéreuses se propagent à partir de la tumeur primaire. Puisque les cellules cancéreuses se multiplient dans ce ganglion lymphatique, la mesure de son envahissement par les cellules cancéreuses offre des informations importantes sur le stade de la maladie et une aide pour prendre des décisions concernant le traitement à administrer.

Lorsque le médecin nucléaire a identifié le ganglion sentinelle grâce aux techniques de repérage, il ne reste plus qu’à le retirer chirurgicalement.

La biopsie d’un ganglion sentinelle s’effectue d’abord en injectant un traceur radioactif dans la zone. Il atteint la zone sous l’aisselle ou le ganglion sentinelle à proximité en environ cinq à sept minutes. Il peut y avoir plus d’un ganglion sentinelle ; la moyenne est de deux.

En ôtant ces ganglions lymphatiques, nous pouvons évaluer le potentiel de formation de métastases des cellules tumorales. Si des cellules tumorales ne sont pas observées, la procédure est terminée. Ce résultat indiquerait que les ganglions restants ne doivent pas être retirés. Cependant, retrouver des cellules cancéreuses dans les ganglions lymphatiques au “premier arrêt” indiquerait qu’il faut enlever d’autres ganglions lymphatiques, La TEP/CT est alors la meilleure méthode pour un diagnostic fiable.

Nos médecins

 

Histoire des patients

Histoire
de nos patients 
Visualiser   Lire
 

Tous les droits sont réservés
au Groupe Anadolu
Copyright © 2014