Utilisation en Chirurgie Thoracique

Share on

Utilisation en Chirurgie Thoracique

La chirurgie thoracique robotisée est la pratique de certaines interventions chirurgicales via de petites ouvertures au niveau de la cage thoracique utilisant le robot da Vinci. Des instruments qui simulent le geste du poignet humain, un contrôle intuitif des mouvements et des images 3D de haute résolution permettent au chirurgien de repousser les limites des méthodes chirurgicales conventionnelles ou laparoscopiques. Grâce à cette technologie, nous pouvons réaliser des interventions plus complexes. L’équipement da Vinci comporte trois éléments principaux :

  • La console du chirurgien
  • L’unité interventionnelle (patient) avec ses 4 bras interactifs
  • Projection tridimensionnelle à haute résolution

Assis à sa console, le chirurgien da Vinci visualise le site chirurgical en trois dimensions. Le système mesure, filtre et transmet les mouvements des mains du chirurgien aux bras interactifs du robot. Les micro-mouvements des instruments da Vinci sont contrôlés par un logiciel. Les petites mains précises du robot da Vinci offrent une gamme de mouvements bien au delà des limites du poignet humain ; elles permettent d’effectuer des manœuvres qui seraient impossible avec des instruments conventionnels laparoscopiques ou thoracoscopiques. Chaque bras du robot est capable d’effectuer un mouvement à 540 degrés ; les manœuvres du chirurgien sont donc beaucoup plus précises comparées au 180 degrés de la main humaine.

Applications en chirurgie thoracique

Les applications thoraciques comprennent la résection complète d’un poumon (pneumonectomie), d’un lobe (lobectomie) ou d’un segment (segmentectomie). De plus, le robot peut être utilisé pour des chirurgies de l’œsophage, ainsi que de kystes et d’autres masses dans l’espace entre les poumons appelé le médiastin.

En quoi la chirurgie robotique diffère de la videothoracoscopie en chirurgie thoracique ?

En vidéothoracoscopie, la perception de profondeur est perdue à cause de l’imagerie en deux dimensions, ce qui peut amoindrir la coordination entre l’œil et la main, augmenter le risque de complications majeures à cause de manipulations effectuées près d’organes vitaux. D’un autre coté, la chirurgie robotique offre une image en 3D agrandie 10-12 fois. De plus, les instruments de vidéothoracoscopie sont limités dans leurs mouvements tandis que les instruments robotisés réussissent mieux les interventions complexes à cause de leur maniabilité plus importante car leurs poignets tournent à 540 degrés.

Les avantages pour le chirurgien et le patient

Grâce au robot, le patient ressent moins de douleur, a une plus petite cicatrice, reste hospitalisé moins longtemps et retourne plus rapidement à ses activités habituelles.Au chirurgien, il offre des images 3D en haute résolution, une plus grande amplitude de mouvement ainsi que des manipulations plus sûres et plus confortables durant l’intervention tout en restant assis.

Est-ce que la chirurgie robotisée est une option chez les patients cancéreux ? Quels seraient les avantages ?

Le patient idéal serait celui dont la tumeur mesure de moins de 5 cm et se limite à un lobe du poumon. Ce type de patient peut bénéficier d’une résection des ganglions lymphatiques médiastinaux, ce qui est très important en lobectomie chez les patients cancéreux pour respecter les principes oncologiques. De plus, des cas de résection complète du poumon ont également été rapportés. Les experts soulignent que des interventions plus compliquées et moins invasives deviendront possible au fur et à mesure de l’acquisition de l’expérience en chirurgie robotique.

Nos médecins

 

Histoire des patients

Histoire
de nos patients 
Visualiser   Lire
 

Tous les droits sont réservés
au Groupe Anadolu
Copyright © 2014