Utilisation en Maladies Gynécologiques

Share on

Utilisation en Maladies Gynécologiques

Chirurgie robotisée du cancer du col et de l’utérus

Avant l’introduction du robot chirurgical da Vinci, ôter l’utérus une hystérectomie (l’ablation de l’utérus) nécessitait une grande incision au niveau abdominal. Le système da Vinci permet d’effectuer des manœuvres précises via quelques petites incisions et grâce à un agrandissement des images tissulaires par 10. En général, les patientes sortent de l’hôpital après 24-36 heures et retournent rapidement à leurs activités habituelles.

Myomectomie robotique

L’une des interventions chirurgicales les plus fréquentes en gynécologie, l’excision réussie des myomes peut être effectuée grâce au robot chirurgical da Vinci. La myomectomie robotique est l’une des procédures les plus avancées du traitement des myomes utérins. Cette approche thérapeutique moderne privilégie les méthodes fermées pour ôter les myomes plutôt que l’excision de l’utérus, même chez les femmes près de la ménopause.

Suturer l’utérus sur deux ou trois plans n’est pas possible par laparoscopie ; en revanche, la chirurgie robotisée permet de le faire avec succès. De plus, les myomes qui se situent du côté latéral ou postérieur de l’utérus et sont difficiles à ôter et à suturer en laparoscopie peuvent facilement être enlevés grâce à ce robot. Il  peut pratiquer beaucoup de types de suture, il peut ainsi enlever de très larges ou de très nombreux myomes avec facilité. La cavité qui en résulte peut être suturée fermement et proprement dans un délai bref en utilisant les bras robotiques comme dans une chirurgie ouverte

Autres interventions gynécologiques

Le prolapsus des organes pelviens à cause de l’âge, d’un excès de poids ou suite à un accouchement par voie basse entraîne plusieurs problèmes de santé, notamment de l’incontinence. La sacrocolpopexie, l’intervention pour « remettre les organes pelviens descendus à leur emplacement normal », peut être effectuée avec succès grâce au robot da Vinci. Avant son introduction, ces interventions étaient réalisées à cavité ouverte, entraînant des douleurs postopératoires et une convalescence plus longue chez la patiente. Le robot da Vinci permet aux patientes de bénéficier d’une intervention  chirurgicale sans avoir à ouvrir l’abdomen et de retourner rapidement à leurs activités habituelles sans aucune douleur.

La patiente sort 2 à 3 jours après l’intervention et peut immédiatement démarrer d’autres traitements. De plus, des complications comme les infections ou les cicatrices dues aux grandes incisions sont éliminées.

Nos médecins

 

Histoire des patients

Histoire
de nos patients 
Visualiser   Lire
 

Tous les droits sont réservés
au Groupe Anadolu
Copyright © 2014