Informations

Share on

Une découverte qui ralentit la croissance des cellules cancéreuses

Date 08/04/2011

Les scientifiques de Johns Hopkins ont identifié une molécule qui pourrait priver les cellules cancéreuses d’éléments essentiels à base d’hydrates de carbone. Cette molécule, un inhibiteur de la glutaminase, a été testée in vitro sur des cultures de cellules cancéreuses du cerveau, avides de sucres. Les scientifiques disent que cette molécule pourrait être utilisée sur plusieurs types de tumeurs cérébrales primaires.

La glutaminase est une enzyme qui contrôle dans la cellule la conversion d’éléments nutritifs à base de glucose en un squelette carboné. D’autres enzymes aident à construire ce qu’on appelle les «briques» du squelette carboné ; elles sont contrôlées par un gène appelé IDH1. Dans certaines cellules cancéreuses du cerveau, l’IDH1 est muté et l’enzyme qui en résulte décompose les briques en nutriments qui nourrissent les cellules cancéreuses.

Les chercheurs pensent utiliser la glutaminase pour inhiber le flux de matériaux qui entrent dans la composition des briques. Cette étude montre qu’un inhibiteur de la glutaminase n’arrête pas complètement la croissance des cellules cancéreuses, mais la ralentit.

 

 

Histoire des patients

Histoire
de nos patients 
Visualiser   Lire
 

Tous les droits sont réservés
au Groupe Anadolu
Copyright © 2014