Patient cases

Share on
Patient cases

Boris B.

Oncology
Country: Bulgaria

Boris B.

Professeur  Boris  Brosnava  est  un universitaire  dans  Université  Saint-Clément d’Ohrid de Sofia,  spécialisé  en  économie.  Il  est  aussi  un  des  ministres  importants  d’Assemblée  Bulgare.  Brosnava,  qui  a  64 ans,  vivait  heureusement  en Sofia  avec  sa  femme  et   sa  fille  quand  il  a  remarqué  des  symptômes  inhabituels  dans  son  corps.

Tout  a  commencé  un  an  auparavant.  Soudain,  Brosnava   a  commencé  à  avoir  des  difficultés  d’entendre,  et avoir  un  enrouement  et  nasal  congestion.  Tout  les  spécialistes  de  Sofia  avaient  des  opinions  différentes  variées  d’allergie  à  déviation.  Les  complaints  n’ont  pas  cessé,  au  contraire,  soudain  il  a  regardé  un  problème  plus  grave  en  face;  la  diplopie.

La  femme  de  Boris  Brosnava  était  choquée.  C’est  comment  elle  a  décrit  ce  jour-là:

“Je  n’ai  pas  pu  croire  mes  yeux   lorsque  j’ai  vu  Brois  à  l’hôpital  ce  jour-là.  Ses  yeux , tous  les  deux   regardaient   à  des  angles  différents.  On  ne  pouvait  pas  communiquer.  Le  pire  c’est  que  nous  ne  savions  pas  la raison.”

En importance  de  son  état,  Brosnava  a  été  transférré  dans  un hôpital  spécial  en  Sofia  dédié  à  traiter  seulement  des  officiels  du  Gouvernement  Bulgare.  Après  quelques  examens  médicals,  Brosnava  a  été  diagnostiqué  avec  le  cancer  du  larynx  et  a  été  recommandé  une  chirurgie  urgent.  Les  Brosnava  étaient  paniqués.

Boris  Brosnava  a  dit:  “Je  toujours   fais  attention  à  ma  santé.  Je  n’ai  jamais  bu  ou  fumé.  Il  n’y  a  pas  de  patients  de  cancer  dans  ma  famille.  C’est  pourquoi   c’était  vraiment  difficile  d’accepter  mon  état.  Boris  Brosnava  a  été  opéré  dans  cet  hôpital.  Les  chirurgiens  pouvaient  enlever  seulement  une  partie  de  la  grande  tumeur.  Il  a  été  dit  que  la  location  et  la  nature  de  la  tumeur  était  très  mauvaise.  “J’ai  été   diagnostiqué  trop  tard  donc  la  seule  chance  en  Bulgarie  était  de  subir  la  chimiothérapie.”

Rencontre  Avec   Le  Centre  Médicale  Anadolu

Boris  Brosnava  a dit : ”J’ai  voulu  subir  la  chimiothérapie  traitement  de  professionnels.  C’est  pourquoi  j’ai  cherché  d’avoir  une  traitement  à  l’extérieur  de  Bulgaria.  Nous  avons  fait  beaucoup  de  recherches.  Premièrement,  nous  avons  contacté  avec  l’hôpital  Johns- Hopkins  aux  États-Unis.  Ils  nous  ont  dit  qu’on  n’avait  pas  besoin  de  venir  aux  Etats-Unis  jusqu’au  bout,  comme  la  traitement  pourrait  fournir  aussi efficacement  au  Centre  Médicale  Anadolu,  en  Turquie.  On  a  commencé  à  faire  des  recherches sur  le  Centre  Médicale  Anadolu  immédiatement.  Tout  d’abord ,  on  a  regardé  leur  site  internet  et  puis,  on  a  consulté  quelques  patients   qui  avaient  été  déjà  traité  là-bas.  Tout  qu’on   a  entendu   était  positif.  C’était  suffisant  de  prendre  la  décision  définitive.  Nous  avons  pris  le  premier  avion  à  Istanbul.”

Le  professeur  du  Centre  Médicale  Anadolu  Oncologie  Médicale  Necdet  Uskent,  le  professeur  de  MD  et  l’oncologie  radiothérapie  spécialiste  Kayihan  Engin,  ont  traité  MD, Brosnava.  Durant  le  cours  de la  traitement  qui  a  duré  une  année,  Boris  a  reçu  trois  remèdes  de  la  chimiothérapie  et  35  remèdes  de  la  radiothérapie .  Le  voyage  à  Istanbul  pour  les  check-ups  finals,  Boris  était  très  heureux  de  voir  qu’il  était  sain  des  cellules   de  cancer.  Boris  Brosnava  a  dit: “Je  voudrais  parler  des  médecins  au  Centre  Médicale  Anadolu,  mais  je  ne  peux  pas  m’exprimer  avec  les  mots.  Non  seulement  qu’ils  sont  des  professionnels,  ils  sont  excellents.  Ils  m’ont  donné  la  confiance  que  j’avais  besoin  depuis  le  jour  où  je  suis  arrivé  ici.”

Boris  Brosnova  raconte  son  expérience  au  Centre  Médicale  Anadolu:

“Mon  problème  principal,  la  diplopie  a  disparu  après  le  premier  remède  de  la  chimiothérapie   et  le  troisième  remède  de  la  radiothérapie.   Mon  corps  a  repondu  aux  traitements  positivement  en  peu  de  temps.   A  vrai  dire,  je  ne  l’attendais  pas.  La  traitement   est  allée  avec  la  vitesse  maximale   et  j’ai  récupéré   rapidement.  Tout  le  monde  au  Centre  Médicale  Anadolu  a  joué  un  rôle  dans  ma  guérison.  Ma  famille  et  moi  ont  une  dette  envers  tout  le  monde  ici,  des  spécialistes  aux  infirmiers,  ainsi  que  notre  traducteur.  Je  suis  reconnaissant  de  tout  le  monde  qui  m’ont  aidé  pour  que  je  puisse  me  sentir  comme  si  j’étais  à  la  maison  durant  le  temps  que  j’ai  resté  là-bas.  Nous  nous  sommes  senti  dans  des  bonnes  mains  au  moment  où  on  est  entré  de  la  porte  du  Centre  Médicale  Anadolu.  Ma  famille  et  moi  ont  été  donné  la  confiance  pour  que  je  vainque  cette  maladie.  Nous  croyons  que  ça  a  joué  un  rôle  important  dans  ma  traitement.   Nous  parlons  à  tout  le  monde  du  Centre  Médicale  Anadolu  en  Bulgarie.  Nous   les  exhortons  à  aller  là-bas.”

 

Histoire des patients

Histoire
de nos patients 
Visualiser   Lire
 

Tous les droits sont réservés
au Groupe Anadolu
Copyright © 2016