Patient cases

Share on
Patient cases

Lavaran A.

Country: Iraq

Lavaran A.

L’enfant irakien et son cas émouvant

Lavaran S. est un enfant âgé de huit mois, né en Irak. Lavaran est le benjamin d’une famille de cinq enfants, qui vit à Souleimaniye. La mère, Meriem, est une femme au foyer et le père est propriétaire d’une épicerie.

Lorsque Lavaran a trois mois, pendant que Meriem le nourrit, elleremarque qu’il commence à bleuir.Ils consultent un médecin qui leurdit que son traitement en Irak est impossible.Après les examens médicaux, le jeune patient est envoyé dans un autre hôpital parce que la pression dans les poumons est extrêmement haute. Par la suite, son cas est considéré à hautrisque et son traitement impossible.En outre, tous ses organes sont situés sur le côté opposé, notamment le cœur (à droite) et le foie (à gauche) ce qui rend le traitement encore pluscompliqué.A la recherche de la clinique où il serait possible de le faire soigner, la famille appelle l’Anadolu Médical Center. Le chirurgien cardiovasculaire de l’Anadolu Médical Center, Dr Sertac Cicek, raconte les détails de l’état la santé de l’enfant et de son opération:

« Il existent en général deux valves entre la chambre inférieure et supérieure du cœur. Lavaran n’a qu’une valve et elle présente une irrégularité de tous les côtés.La chambre inférieure n’est pas suffisamment développée sur un côté. Il s’agit d’une très rare insuffisance cardiaque.Voilà pourquoi l’enfant avait un tableau clinique clair d’insuffisance cardiaque.Quand il est arrivé à l’Anadolu Médical Center et après les examens, il a été constaté que le problème était encore plus compliqué.Nous étions confrontés à une complication imprévue, à un problème extrêmement rare. La veine pulmonaire, qui transporte le sang propre vers le cœur, entre, en règle générale, dans la chambre supérieure gauche, mais dans le cas de l’enfant c’était autrement: elle se jetait dans la veine porteuse, située dans la cavité abdominale, ce qui explique sonhypertension etcyanose pulmonaires.Ceci est une anamnèse extrêmement grave et tous les enfants atteints de cette maladie doivent être opérés immédiatement après leur naissance.Si ils ne sont pas opérés, ils souffrent d’hypertension pulmonaire persistante.

La technique d’intervention se doit être très précise afin de réussir la correction d’une telle anamnèse à l’âge d’un an.Lors de cette opération, nous avons appliqué la méthode, appelée suspension de la circulation générale.L’utilisation de cette méthode est très importante pour les enfants ayant un tel âge. Lavaran a supportél’opération avec succès.La pression dans les poumons a diminué, la cyanose s’est dissipée et il est sorti de l’hôpital complètement sain.Après cette étape de traitement, dans 6 à 12 mois il subira une seconde opération qui représentera la deuxième partie de l’opération initiale.Lorsque le patient aura4 ou 5 ans, il sera soumis à la troisième partie de l’opération. »

 

Histoire des patients

Histoire
de nos patients 
Visualiser   Lire
 

Tous les droits sont réservés
au Groupe Anadolu
Copyright © 2016