Patient cases

Share on
Patient cases

Sahra A.

ENT
Country: Turkmenistan

Sahra A.

La petite Sahra est capable d’entendre à nouveau les sons. Elle peut entendre et  parler, et à l’avenir elle pourra marcher…

Quand elle a deux mois, Sahra A. reçoit desantibiotiques pour lutter contre une infection des voies urinaires.La perte auditive de son oreille interne est due à un effet secondaire des antibiotiques. Sahra est encore toute petite pour comprendre la situation. L’expérience obtenue par l’observation et la découverte du monde autour d’elle représente la base pour son avenir sain. Par conséquent, si Sahra ne reçoit pas les soins appropriés, elle ne sera pas capable de parler, comme elle n’est pas capable d’entendre.

Sa mère commence à chercher un établissement médical approprié pour elle afin d’éviter ces conséquences, et  c’est ainsi qu’elle se tourne vers l’Anadolu Médical Center.

Après les examens de Sahra, le diagnostic est posé : perte des capacités auditives. Le traitement prescrit comprend des implants cochléaires.Les médecins recommandent un traitement immédiat pour que Sahra puisse être en mesure de parler à l’avenir.L’âge de la patiente est approprié: après l’opération, elle aura la possibilité d’apprendre à parler.Les antibiotiques ayant détruit non seulement les cellules auditives, mais également celles de l’appareil vestibulaire,Sahra a du mal à garder l’équilibre et elle ne peut pas marcher.

Le spécialiste ORL, professeur Sertaç YETİŞER, qui est responsable du dossier de Sahra à l’Anadolu Médical Center, raconte les détails sur la pose de l’implant et l’état actuel du patient: «Quand Sahra est arrivée pour la première fois à l’Anadolu Médical Center, sa mère pensait que l’audition de son enfant n’était pas tout à fait dans l’ordre. Je pense qu’elle ne pouvait pas se rendre compte de l’ampleur du problème. Comme dans leur pays on n’avait pas étudié en détail ce cas particulier, elle nous a demandé une clarification. Nous avons étudié l’audition de Sahra sous l’influence de produits sédatifs en utilisant la méthode d’essai, appelée Potentiels évoqués auditifs du tronc cérébral ou PEA.  Les résultats ont montré que l’enfant n’entendait rien avec les deux oreilles. Suite à la discussion du problème avec la mère, nous avons proposé un implant cochléaire comme le traitement le plus approprié  et censé d’améliorer l’état de l’enfant. Quand l’enfant a été hospitalisé au centre médical, il ne réagissait à aucun stimulus sonore, il avait des difficultés à se tenir debout et avait besoin d’une assistance constante pour marcher. Suite à l’utilisation des antibiotiques, elle avait de sérieux problèmes avec l’équilibre. La jeune fille a montré une dynamique d’amélioration incroyablement rapide pendant environ 6 mois. Maintenant Sahra se développe rapidement, elle peut développer son discours, communiquer avec les enfants de son âge et continuer à vivre comme une personne utile à la société. »

La mère de Sahra:

Pourriez-vous nous dire votre âge, ce que vous faites, combien d’enfants vous avez, où vous habitez?

Je m’appelle Gulzhemal N., j’ai 34 ans et je vis à Daşoguz, au Turkménistan. En plus de Sahra, j’ai une fille de 10 ans. Au Turkménistan je travaille comme expert dans un fonds d’investissement.

Quand et comment avez-vous appris que votre fille Sahra avait des problèmes d’audition? Quel âge a votre enfant maintenant?

Nous avons remarqué qu’elle n’entendait pas bien quand elle avait l’âgé de 7 mois.Quand on lui parlait, elle ne réagissait pas et en aucun cas elle ne réagissait aux sons autour d’elle.Cela  nous a fait penser qu’elle avait des problèmes.En janvier 2011 Sahra aura deux ans.

Est-ce que quelqu’un dans votre famille a un problème pareil?

Non, personne n’a un problème pareil, ni dans ma famille, ni dans celle de mon mari.

Êtes-vous allés ailleurs pour le traitement de Sahra ou bien l’Anadolu Medical Center est le premier hôpital où vous venez?

L’Anadolu Médical Center est le premier hôpital.

Comment avez-vous appris l’existence de l’Anadolu Medical Center et pourquoi avez-vous choisi l’Anadolu Medical Center pour le traitement?

Un ami s’était fait soigner à l’Anadolu Médical Center.Il nous a racontéson expérience.Nous savions et nous étions sûrs que c’était un très bon hôpital, et ici nous avons trouvé la solution que nous cherchions.

Que s’est-il passé pendant le processus de diagnostic et de traitement?

Nous sommes arrivés le 17 mai à l’Anadolu Médical Center. Le professeur Sertac Yetişer a examiné Sahra et il a préconisé une intervention chirurgicale et la pose d’un implant avant le 30 mai.J’ai confié mon enfant au docteur Sertac en me fiant à son avis.J’étais très inquiète pendant l’opération, mais maintenant je suis très contente du résultat.

Êtes-vous satisfaite du traitement médical? Pouvez-vous nous décrire ce que vous avez observé chez votre fille après?

Nous sommes très satisfaits du traitement médical et des résultats.Comme maintenant Sahra est capable d’entendre, elle peut communiquer et se concentrer mieuxsur le monde extérieur.La chose la plus importante pour moi est qu’elle a commencé à bouger et à marcher.Elle a commencé à accorder plus d’attention au monde qui l’entoure. Elle s’intéresse davantage auxchoses autour d’elle.Son caractère a commencé à se former.

Maintenant, elle connaît et elle comprend la signification de beaucoup de mots que nous utilisons dans la vie quotidienne.Elle ne peut pas encore les répéter, mais nous savons qu’elle les  comprend.Quand on sonne à la porte ou quand le téléphone sonne, elle se tourne immédiatement dans la direction du son.Quand on lui dit de ne pas toucher les surfaces chaudes, elle ne les touche pas.De plus, elle aime beaucoup la musique.

La mise en place de l’implant a provoqué de considérables changements positifs dans sa vie. Elle a fait preuve d’un progrès très rapide.Elle aime porter l’appareil.La première chose qu’elle fait après le réveil est de mettre l’appareil sur son oreille.

Elle n’aime pas le silence et elle comprend, bien avant nous, que la batterie de l’appareil est déchargée.Quand la puissance de la batterie est faible, elle commence à tirer dessus sans cesse. Elle essaie de nous dire que la batterie est déchargée.Elle ne veut pas l’enlever de son oreille, car cet appareil a apporté les sons dans sa vie. Après avoir entendu les sons, elle ne laisse pas l’appareil, même pour une seconde.

Nous voyons chaque moment de son développement et nous nous en réjouissons.Notre fille marche tout à fait normalement, elle a marché sans tomber pendant deux mois, ce qui est beaucoup mieux de ce à quoi nous nous attendions.Elle a une bonne relation avec les enfants.Elle aime jouer avec eux. Elle joue toujours avec sa sœur.

En quoi consistait le soutien à votre fille jusqu’à ce qu’elle se rétablisse complètement? Avez-vous des informations concernant sa rééducation auditive?

Nous sommes très intéressés par sa rééducation. J’aimerais tant que Sahra se rétablisse complètement.J’ai appris l’existence d’une formation spécialisée dans la rééducation auditive dans un centre des troubles de l’audition à Istanbul. Je l’ai contacté pour la rééducation de Sahra.Je la fais toujours parler. Je lui dis le nom des couleurs, je lui montre des objets et, surtout, je lui montre mon amour.Elle a commencé à jouer avec les enfants.Sa sœur aînée est très intéressée par elle et, comme a dit M. Sertac, dans l’immédiat, sa sœur aînée aura un rôle  très important pour elle.

Est-ce votre deuxième arrivée après l’opération? Êtes-vous arrivés pour un examen de contrôle ? Y a-t-il des changements majeurs?

Nous sommes ici pour une consultation de routine.

Le médecin de Sahra:

Lorsque Sahra est arrivée ici quel était son état? D’où venait son problème?

La mère était très inquiète pour son enfant quand Sahra est arrivée ici car elle supposait uneperte auditive. Elle nous a expliqué que, pendant les deux premiers mois après sa naissance, Sahraréagissait aux bruits forts et brusques, mais que progressivement cela est disparu et qu’elle avait des soupçons d’une perte auditive bilatérale.Quand nous avons fait une analyse approfondie, nous avons découvert que Sahra avait perdu son audition en raison de l’utilisation d’antibiotiques puissants contre une infection des voies urinaires quand elle avait 2 mois.Les analyses de la réponse du tronc cérébral ont malheureusement confirmé l’existence d’une perte auditive sévère dans les deux oreilles. Les examens par MT et la tomographie ont révélé que l’oreille interne et le nerf auditif étaient bien développés.Comme le développement des capacités intellectuelles et des habitudes psychomotrices de Sahra étaient normales, nous avons présumé qu’une intervention chirurgicale pour la pose d’un implant cochléaire (oreille bionique) aurait pu l’aider.

Un tel désordre du système auditif représente-t-il un cas particulier? Quelle est la fréquence de ce type de maladie en Turquie ou à l’échelle mondiale?

Cette situation varie selon les différents pays, mais on parle d’environ 1 à 6 cas sur 1000 naissances.

Sahra n’aurait pas pu parler correctement etcommuniquer à l’aide des appareils auditifs ordinaires.Pour cette raison, nous avons pris une décision en faveur de la pose d’un implant et, avec le consentement de la famille,nous avons réussi l’opération.Moi et mon équipe, nous sommes fiers, au nom de notre pays, que les patients étrangers choisissent l’Anadolu Médical Center en Turquie.

Êtes-vous content du résultat du traitement?

Nous avons placé l’implant cochléaire de Sahra avec le consentement de sa famille. Et même si une telle opération se fait en Turquie depuis assez longtemps, le traitement exige une grande expérience et une très bonne infrastructure.L’opération était réussie.Nous avons reçu des résultats positifs pendant le processus de stimulation du nerf auditif lors de l’opération.Dans un premier temps, l’enfant aura probablement des difficultés.Il se peut qu’elle veuille toujours enlever et jeter l’appareil, mais quand elle aura grandi, quand elle se sera rendu compte qu’elle peut entendre grâce à l’appareil, elle commencera à l’utiliser en permanence, et sa mère nous a raconté lors de la consultation que Sahra l’avait déjà adopté.De plus, si auparavant l’enfant avait toujours besoin d’assistance pour marcher,avec le temps sa capacité de marcher s’améliorera.L’opération est un grand succès et nous sommes très satisfaits des résultats.

Comment évoluera l’état de Sahra et en combien de temps? Quelle sera la période de son complet rétablissement?

On peut dire que l’état de Sahra est très bon, si l’on tient compte du temps passé après l’intervention chirurgicale. Même si elle ne peut pas encore parler normalement, en un an, à partir du moment où elle a commencé à entendre, elle sera capable de se faire comprendre.

Aujourd’hui, elle a un léger retard par rapport aux enfants de son âge, mais je prévois qu’à l’âge de quatre ans, elle les aura rattrapés sur tous les points.

Il y a un point sur lequel les parents devraient prêter très attention: il ne faut jamais utiliser le langage des signes. Tout doit être expliqué. Elle apprendra à parler en imitant.Ici vient le rôle de sa sœur aînée. Elle devrait contribuer au développement de la parole de Sahra en jouant avec elle.

Que recommanderiez-vous aux familles soupçonnant un problème d’audition chez leur enfant? Quel sont les signes qui doivent les alerter?

Les parents doivent être vigilants et consulter immédiatement un spécialiste ORL si leur enfant ne réagit pas aux sons brusques, si l’enfant a un retard dans le développement de la parole à l’âge de 1 et 2 ans ou si l’enfant ne parle pas correctement.Le diagnostic précoce est très important car il permet de commencer plus tôt la rééducation auditive.

 

Histoire des patients

Histoire
de nos patients 
Visualiser   Lire
 

Tous les droits sont réservés
au Groupe Anadolu
Copyright © 2016