La grossesse est une période très spéciale dans la vie d’une femme. Il s’agit d’un changement considérable tant sur le plan physiologique que psychique. Deux vies dans un seul corps, une liaison particulière entre une maman et son enfant pendant quarante semaines, dans lesquelles beaucoup de choses arrivent ! 

En commençant par un chamboulement hormonal, provoquant des symptômes plus ou moins gênants, mais tout à fait naturels, comme les vertiges, les nausées, la sensation de fatigue, les vomissements, les sautes d’humeur… etc.

Une prise de poids est aussi envisageable pour une maman en bonne santé pendant la période de gestation.

Par ailleurs, il est à noter que les quelques kilos en plus, cumulés surtout pendant les premières semaines sont essentiellement des réserves de protéine dans les tissus musculaires et des réserves de gras dans les tissus adipeux, qui servent plus tard à nourrir le fœtus.

Vous pouvez à tout moment demander conseil à notre équipe de spécialistes expérimentés, pour une grossesse en toute santé. 

 

Grossesse et alimentation

Si l’alimentation est un facteur primordial dans la vie de l’être humain en général, elle l’est encore plus pour une femme en période de grossesse. Cette alimentation doit être en quantités suffisantes, et de bonne qualité, afin de pallier les besoins de la maman en nutriments essentiels pour le développement de son bébé, mais aussi pour éviter certaines complications qui peuvent être les conséquences d’une alimentation pauvre tant pour la maman que son enfant.

On entend par une bonne qualité d’alimentation, un apport suffisant en nutriments essentiels à savoir : protéines, matières grasses et carbohydrates, en plus des minéraux nécessaires pour le bon fonctionnement des fonctions vitales du corps, et des vitamines, dont la carence peut engendrer des problèmes comme l’anémie en cas de manque de vitamine B9 (acide folique) … etc. 

 

Grossesse et Ramadan, une question de priorités

Bien qu’il soit permis de ne pas jeûner en période de grossesse, si cela engendre des risques sur la santé de la maman et de l’enfant, notamment pendant les premiers mois, le choix de jeûner dépend surtout de la santé de la maman. 

En effet, si la femme est en bonne santé et elle choisit d’accomplir le jeûne, elle doit toutefois faire attention à certains détails essentiels, notamment : 

  • L’eau en abondance et sans modération.

Comme la période de jeûne est une période d’abstention, le corps se met en « alerte » face au manque d’eau et les fonctions vitales peuvent en pâtir. Il est donc nécessaire de bien s’hydrater pendant la rupture du jeûne et de boire des quantités d’eau suffisantes « pour deux », afin de ne pas tomber dans une situation de déshydratation extrême qui générera à son tour d’autres effets indésirables.

  • Manger sainement, manger équilibré.

Encore une fois, une bonne alimentation pour une femme enceinte est une priorité, spécialement pendant le mois de Ramadan. Manger de bonnes quantités pour pouvoir affronter les longues heures de jeûne, mais aussi manger des aliments de qualité en favorisant les légumes et les fruits pour leur apport en fibres, ainsi que la viande pour son apport en protéines et essayer de manger des plats moins « copieux » pour éviter un inconfort gastrique gênant. 

Éviter de manger trop sucré ou trop salé , car l’excès est mauvais dans les deux cas. 

L’excès de sel en plus d’augmenter la tension artérielle, favorise la rétention d’eau dans le corps de la maman enceinte qui devrait déjà souffrir de cette condition à cause de l’effet de certaines hormones. Alors que l’excès de sucre pourrait avoir l’effet de « coup de barre » sur le corps pendant la journée.

  • La sieste, un bon allié contre la fatigue.

Prendre le temps de dormir un peu pendant la journée pourrait être très bénéfique pour lutter contre la fatigue.

 Entre 10 et 20 minutes, la sieste peut avoir un effet réparateur surtout si l’on veille le soir, elle agit comme un boost d’énergie pour faire face à la deuxième partie de la journée.

  • Demander un avis médical, toujours utile.

Il va sans dire qu’il ne faut jamais hésiter à prendre un avis médical en cas de sensation de quelconque malaise lié au jeûne, ou juste pour s’assurer de certains détails à propos de votre grossesse. 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec notre service de gynécologie obstétrique, à tout moment, afin de prendre en charge vos requêtes.

 

Ainsi, pour avoir un deuxième avis médical, consultez le lien ci-dessous : 

https://www.anadolumedicalcenter.fr/contactez-nous/