cancer, alimentation, l'alimentation, traitement cancer, anadolu, anadolu medical center, oncologie, oncologie pédiatrique

Afin que notre corps fonctionne convenablement, la nutrition est un facteur essentiel à nos mécanismes physiologiques et de développement. Les troubles alimentaires ou d’adoption d’une alimentation peu saine entraine des conséquences directes sur notre santé.

Le cancer chamboule la santé de la personne qui en est atteinte, ainsi que son quotidien et celui de sa famille. Parmi ces changements, on note, peu importe le type de cancer, une perturbation dans les habitudes alimentaires du patient.

 

Les effets du cancer et de son traitement sur l’alimentation 

La présence du tissu tumoral dans le corps affaiblit celui-ci, on pourrait décrire cela comme un effet de pompage qui met l’organisme de la personne malade en alerte constante, consommant ainsi une portion importante de nutriments, ce qui engendre un déséquilibre car les organes sains ne reçoivent pas les quantités de nutriments nécessaires.

Ces effets secondaires se manifestent à travers des troubles digestifs, l’altération des sens du goût et une fatigue qui provoque une perte d’appétit.

Quand déjà fragilisé ainsi, le corps du patient se retrouve en difficulté et en situation vulnérable pour supporter le traitement oncologique. Ce dernier vise les cellules cancéreuses ainsi qu’une partie des cellules saines voisines. Cet effet, aussi limités qu’il puisse être grâce aux technologies récentes, reste existant et chaque patient, selon les antécédents de santé et âge, y répond différemment. 

On observe, selon les études récentes, que 40% des personnes atteintes d’un cancer sont en état de dénutrition avant même le début du traitement.

La dénutrition se manifeste par des carences en nutriments dues au déséquilibre entre les apports et les besoins énergétiques croissants du corps. Le patient étant déjà affaibli par ce mécanisme, se retrouve davantage affaibli par les effets secondaires du traitement, basculant ainsi dans un cercle vicieux : les besoins de nutriments augmentent au fur et à mesure que le corps se fatigue.

 

Comment l’alimentation aide les patients sous traitement oncologique

Un apport nutritif adéquat est indispensable pour fournir les forces nécessaires au patient pendant le traitement. Elle permet également de renforcer le système immunitaire qui à son tour, sera une ligne de défense capitale contre l’inflammation et les infections.

De plus, quand notre corps reçoit les nutriments essentiels à son fonctionnement et moins de substances qui le ralentissent, l’humeur est nettement améliorée car l’activité cérébrale n’est pas en constante alerte dues aux carences. En d’autres termes, une alimentation équilibrée adaptée au patient influence positivement sa santé mentale.

Un autre facteur, la perte de poids. Un programme alimentaire contrôlé permet de garder une masse corporelle stable et d’éviter la perte de poids rapide : 80% des personnes sous traitement oncologique voient leur poids diminuer dès le premier mois de traitement. Cette perte de masse peut mener à un épuisement physique, la plupart des cas indiquant une dénutrition.

 

L’alimentation pendant le traitement : les fausses informations

Le programme alimentaire d’un patient traitant un cancer va varier selon les facteurs oncologiques et non-oncologiques établi par l’équipe médicale du service d’oncologie. Cela fait que la liste des besoins et restrictions est différente selon le cas. Ce qui fonctionnerait sur un patient pourrait s’avérer moins efficace chez un autre. C’est pour cela qu’un expert en diététique oncologique doit être inclus dans l’équipe pluridisciplinaire du service oncologique.

Cela aussi permet d’éviter les fausses informations répandues sur le net telles que la prise de compléments alimentaires sans avis médical, l’adoption du jeûne ou encore la consommation de protéines en grandes quantité tous les jours. Ces informations peuvent causer plus de dommages que de bien car elles ne sont pas linéaires quant à leurs effets sur le patient. 

Selon une étude menée par la revue scientifique Clinical Nutrition ESPEN en Février 2021, 56% des patients sous traitement oncologique confient souhaiter avoir des informations plus claires sur leur programme alimentaire car les informations disponibles sur le net portent à confusion et sont toujours en contradiction.

 

L’alimentation chez l’enfant atteint d’un cancer : soin particulier

En oncologie pédiatrique, le suivi diététique est indispensable. Les enfants (pré-pubères et pubères) sont en phase de développement physiologique : la croissance de leur os n’est pas encore terminée, ainsi que celle de leur cerveau. Une carence nutritive ou un excès engendre un affaiblissement plus prononcé. 

Autre challenge : faire accepter à l’enfant ces changements diététiques, en plus du plan de traitement oncologique n’est pas évident. Les changements dans les habitudes alimentaires pendant cette période délicate sont souvent mal reçus par l’enfant, et requière le travail d’un expert en diététique pédiatrique et en psychologie de l’enfant.

Notre service oncologique propose une série de soins en oncologie pédiatrique

 

L’importance de l’alimentation après le traitement du cancer

Une fois que le traitement oncologique terminé, reprendre ses repères alimentaires doit se faire de manière graduelle. Le corps aura besoin de se régénérer, de reprendre un équilibre maintenant que le tissu tumoral n’est plus.

Pour cela, le suivi nutritionnel doit continuer pour s’adapter à cette phase de récupération.

Les nutritionnistes et diététiciens vont donner une grande priorité aux ingrédients anti-inflammatoires et aux sources de protéines afin d’encourager la reconstruction cellulaire.

Les chercheurs en oncologies ont même trouvé une corrélation entre le maintien d’une alimentation saine, bien suivie et la diminution du risque de rechute.

 

Mot de fin

Le suivi nutritionnel est très souvent négligé en oncologie. Les personnes sous traitement oncologiques doivent être initiées à ces informations car une prise en charge trop tardive influence amplement les résultats du traitement et le facteur de bien-être après le traitement.

L’alimentation équilibrée est indispensable pour tout être humain à tout stage de la vie, mais elle est davantage importante pendant et après des soins oncologiques car le corps du patient est mis à rude épreuve. Une alimentation surveillée et suivie est une partie intégrante des soins de support et a montré que quand bien documentée et respectée, impacte positivement le déroulement et le résultat du traitement oncologique.

 

Traitement oncologique chez Anadolu : avantages

Chez Anadolu, être à la hauteur des hauts standards de qualité des soins médicaux établis par la Turquie est une priorité pour laquelle nous œuvrons au quotidien

Notre approche est de fournir un environnement optimal qui permet à nos spécialistes en oncologie d’établir le meilleur plan de soin pour chaque cas, et ceci en ayant accès à des technologies fiables et de très grande précision, associées à une documentation oncologique et non-oncologique qui permet à nos équipes de garantir un suivi rigoureux conjuguant l’efficacité des technologies récentes et l’expertise de nos membres dans tous les domaines complémentaires pour les soins de support. Par ailleurs, le centre médical Anadolu a reçu l’accréditation ESMO (Integrated Oncology and Palliative Care) pour la 6ème fois avec les services de santé que nous fournissons en respectant avec succès les normes de haute qualité de la Société européenne d’oncologie médicale (ESMO) avec l’approche des Soins Centrés sur le Patient dans le domaine des traitements en oncologie médicale.

 

Bien que les cancers, dans leurs catégories respectives, présentent des similitudes et soucis communs, nous prenons également en compte l’individualité de chaque patient, et mettons à votre disposition une équipe d’experts qui travaillent en harmonie pour répondre à tous vos besoins. Ces experts sont à votre écoute pour un avis médical gratuit.

 

Demandez un deuxième avis médical









    J'autorise Anadolu Medical Center à utiliser et stocker mes données personnelles